La flore du Grand Paradis

La flore du Grand Paradis

1 Par
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Flore du Grand Paradis

Un peu d’histoire

Avant d’entrer dans le vif du sujet : la Flore du Grand Paradis, il faut revenir aux premiers temps du Parc.

Le sommet du Grand Paradis (4061m) se trouve au cœur du Parc National du Grand Paradis.

L’histoire du parc national du Grand Paradis est étroitement liée à la protection des bouquetins. Déjà en 1856, le roi Victor-Emmanuel II avait déclaré “Réserve royale de chasse” ces montagnes, sauvant ainsi de l’extinction le bouquetin dont la population s’était réduite en ces années-là à des niveaux alarmants.

Chasse royale

Le roi avait ensuite formé un corps de gardes spécialisés et fait aménager des sentiers et des chemins muletiers qui, encore aujourd’hui, constituent la meilleure ossature pour la protection de la faune par les gardes forestiers et forment le noyau des sentiers de randonnées.

En 1919, le roi Victor-Emmanuel III s’est déclaré prêt à offrir à l’État italien les 2100 hectares de la réserve de chasse, à condition qu’il crée un parc national.

Le 3 décembre 1922 fut inauguré le parc national du Grand Paradis, le premier parc national italien.

Comme tous les parcs nationaux, le Parc National du Grand Paradis protège la faune ainsi que la flore exceptionnelle de ces montagnes.

Accès

La principale vallée d’accès au massif du Grand Paradis est le Valsavarenche, qui part de la vallée principale d’Aoste, depuis Villeneuve (670m), et qui remonte la longue vallée encaissée jusqu’à Pont (1950m), terminus de la route.

Le Valsavarenche

C’est depuis Pravieux (1829m), 3 kilomètres avant le terminus, que part le sentier pour le refuge Chabod, et depuis le terminus, à Pont (1950m), que part le sentier pour le refuge Victor Emmanuel II.

Période

Pour avoir la chance d’admirer le plus de fleurs, en espèces et en nombre, il faut privilégier la fin du printemps et le début de l’été. Cela dépend aussi de l’altitude ; des fleurs des champs dans la vallée, aux fleurs dans les prairies d’altitude, et aux espèces survivant sur les moraines proches des glaciers, on pourra observer ces espèces jusqu’à l’automne, juste avant les premières neiges.

La Flore

La Flore du Grand Paradis. Je décris les fleurs de montagne les plus classiques et les plus emblématiques de la montagne.

Je donne une classification “pratique” suivant les différents milieux propres à cette vallée. Il va de soi que certaines fleurs se retrouvent dans différents étages.

Fleurs en vallée

Fleurs que l’on trouve en bord de route, autour des hameaux de Pravieux et de Pont, entre 1800 mètres et 2000 mètres d’altitude.

Fleurs dans la vallée  Fleurs de la vallée 2

Epilobe Epilobium angustifolium Famille des Onagracées

Lieux incultes, graviers, berges

Epilobe

Campanule barbue Campanula barbata Famille des Campanulacées

Prairies, bois clairs, rocailles

Campanule barbue

Oeillet des bois Dianthus sylvestris Famille des Caryophyllacées

Prairies et lieux rocheux

Oeillet

Bistorte Polygonum bistorta Famille des Polygonacées

Prairies

Bistorte

Ciboulette Allium schoenoprasum Famille des Liliacées

Prairies et rocailles humides

Ciboulette

Globulaire Globularia nudicaulis Famille des Globulariacées

Prairies sèches, bois clairs

Globulaire

Silène enflé Silene vulgaris Famille des Caryophyllacées

Prairies, rocailles, talus

Silène enflé

Lotier Lotus alpinus Famille des Légumineuses

Prairies, lieux rocailleux

Lotier

Carline Carlina acaulis Famille des Composées

Prairies rocailleuses

Carline

Cirse Cirsium eriophorum Famille des Composées

Herbages, lieux incultes

Cirse

Aconit napel Aconitum napellus Famille des Renonculacées

Prairies et bois humides

Aconit napel

Orchis mâle Orchis mascula Famille des Orchidacées

Prairies, bois

Orchis

Centaurée Centaurea alpestris Famille des Composées

Prés secs, rocailles

Centaurée

Ancolie commune Aquilegia vulgaris Famille des Renonculacées

Bois, prairies, endroits rocheux

Ancolie

Lis martagon Lilium martagon Famille des Liliacées

Prairies et bois

Lis martagon

Crocus blanc Crocus albiflorus Famille des Iridacées

Prairies humides

Crocus

Fleurs à l’étage forestier

Fleurs que l’on trouve dans les belles forêts de mélèzes, entre 1800 mètres et 2300 mètres d’altitude.

Fleurs de l'étage forestier  Fleurs de l'étage forestier 2

Pensée sauvage Viola tricolor Famille des Violacées

Prés, lieux incultes

Pensée sauvage

Pensée alpine Viola alpina Famille des Violacées

Prairies, éboulis

Pensée alpine

Myrtille Vaccinium myrtillus Famille des Ericacées

Landes, bois clairs

Myrtille

Fleurs des alpages

Fleurs que l’on trouve dans les alpages, entre 2200 mètres et 2600 mètres d’altitude.

Fleurs des alpages 2  Fleurs des alpages

Gentiane printanière Gentiana verna Famille des Gentianacées

Gazons secs

Gentiane printanière

Gentiane Gentianella campestris Famille des Gentianacées

Prairies, landes

Gentiane

Rhododendron Rhododendron ferrugineum Famille des Ericacées

Bois clairs, éboulis, broussailles

Rhododendron

Callune Calluna vulgaris Famille des Ericacées

Bois clairs

Callune

Myosotis alpestre Myosotis alpestris Famille des Boraginacées

Bois et prairies humides

Myosotis alpestre

Aster des Alpes Aster alpinus Famille des Composées

Prairies sèches, rocailles

Aster

Doronic Doronicum austriacum Famille des Composées

Prairies, bois, éboulis

Doronic

Arnica Arnica montana Famille des Composées

Prairies, bois clairs

Arnica

Nigritelle Nigritella rhellicani Famille des Orchidacées

Prairies, bois clairs

Nigritelle

Gentiane de Koch Gentiana kochiana Famille des Gentianacées

Gazons, rocailles

Gentiane de Koch

Soldanelle des Alpes Soldanella alpina Famille des Primulacées

Prés humides, rocailles

Soldanelle

Fleurs autour des refuges

Fleurs que l’on trouve autour des refuges Chabod et Victor Emmanuel II, vers 2700/2750 mètres d’altitude.

Fleurs autour des refuges  Fleurs autour des refuges 2

Oreille d’ours Primula pedemontana Famille des Primulacées

Roches acides, prairies rocailleuses

Oreille d'ours

Campanule du Mont-Cenis Campanula cenisia Famille des Campanulacées

Moraines, éboulis

Campanule du Mont-Cenis

Céraiste Cerastium pedunculatum Famille des Caryophyllacées

Rochers, moraines, éboulis

Céraiste

Benoite Geum reptans Famille des Rosacées

Rochers, moraines, graviers

Benoites

Androsace Androsace vandelii Famille des Primulacées

Eboulis et rochers

Androsace

Pulsatille blanche Pulsatilla alba Famille des Renonculacées

Prairies

Pulsatille des Alpes

Pulsatille des Alpes Pulsatilla apiifolia Famille des Renonculacées

Prairies

Pulsatille

Fleurs des moraines

Fleurs que l’on trouve dans les éboulis et sur les moraines, jusqu’à la limite des glaciers, entre 2800 mètres et 3000 mètres d’altitude.

Fleurs des moraines  Fleurs des moraines 2

Silène acaule Silene acaulis Famille des Caryophyllacées

Rochers, éboulis, pelouses alpines

Silène acaule

Androsace alpine Androsace alpina Famille des Primulacées

Eboulis et rochers

Androsace alpine

Joubarbe Sempervivum montanum Famille des Crassulacées

Rochers acides, éboulis

Joubarbe

Joubarbe Sempervivum grandiflorum Famille des Crassulacées

Rochers acides

Sempervivum

Linaire Linaria alpina Famille des Scrophulariacées

Eboulis, rochers, graviers des torrents

Linaire

Marguerite Leucanthemopsis alpina Famille des Composées

Gazons, rocailles, moraines

Marguerite

Saxifrage Saxifraga media Famille des Saxifragacées

Eboulis humides, moraines

Saxifrage

Saxifrage Saxifraga retusa Famille des Saxifragacées

Rocailles

Saxifrage retusa

Bonne ballade et bonne observation !

 

Bien sûr, si vous ne vous sentez pas de partir seul, n’hésitez pas à faire appel au service d’un professionnel de la montagne.

 

Si tu aimes cet article, n’hésite pas à cliquer sur « J’aime » et à le partager. Merci.

Pour recevoir automatiquement et gratuitement mes nouveaux articles, allez tout en bas de la page, laissez un commentaire, remplissez les champs obligatoires, puis cochez “Prévenez-moi de tous les nouveaux articles par e-mail”, et cliquez sur “Laisser un commentaire”.