Stage Mont Blanc

Je vous propose un stage d’alpinisme de 6 jours ayant pour but de fouler le sommet du Mont-Blanc, à 4807 m.

Car le Mont-Blanc est une vraie course d’alpinisme en haute montagne, qui demande un peu de technique et beaucoup de volonté par un engagement physique important.

 Par un entraînement à l’effort en montagne, une acclimatation à l’altitude et un minimum de base sur la marche en crampons, mettez toutes les chances de votre côté pour réaliser votre rêve.

PERIODE : de Juin à Septembre   

DUREE : 6 jours   

MATERIEL : Chaussures de haute montagne, baudrier, piolet, crampons, casque   

GROUPE : 4 personnes maximum pour les 3 premiers jours, 1 à 2 personnes maximum par guide pour le Mont Blanc.

HEBERGEMENT : Gîte et refuges. Nous y prendrons la demi-pension.      

NIVEAU : Alpinisme peu difficile   

TARIF : Honoraires : 945 € par personne (sur la base de 4 personnes)

FICHE TECHNIQUE DETAILLEE SUR SIMPLE DEMANDE

DEROULEMENT

1er jour :  Depuis le village du Tour, au bout de la vallée de Chamonix, nous prendrons les remontées mécaniques pour le col de Balme (2193m). Par un bon sentier, montée au refuge Albert 1er (2702m). L’après-midi, école de neige et de glace sous le refuge, sur le glacier du Tour. Dénivelée + : 700m. Nuit en refuge.                                   

2e jour : Ascension d’un sommet glaciaire -Tête Blanche (3429m), puis traversée par le col Supérieur du Tour jusqu’à la cabane du Trient (3170m). Dénivelée + : 1100m   Dénivelée – : 500m. Nuit en refuge.

3e jour : Ascension mixte de l’Aiguille du Tour (3542m), puis redescente, par le col Supérieur du Tour, jusqu’au télésiège des Autannes qui nous ramènera au village du Tour. Dénivelée + : 500m   Dénivelée – : 1450m. Nuit en gîte.

4e jour : Départ de la gare du Tramway du Mont-Blanc au Fayet pour le Nid d’Aigle (2372m). Début de l’ascension par une montée tranquille sur sentier jusqu’au refuge de Tête Rousse (3167m). Dénivelée + : 800m. Nuit en refuge.

5e jour : Départ au jour. Après encordement, traversée du fameux couloir délicat du Goûter, et poursuite de l’ascension sur un éperon en mettant un peu les mains jusqu’au nouveau refuge du Goûter (3835m). C’est déjà de l’alpinisme facile. Après un peu de repos, remontée des pentes faciles du Dôme du Goûter (4304m), puis une pente plus raide conduit à l’abri-bivouac Vallot (4362m), qui n’est pas gardé et sert théoriquement d’abri de secours aux alpinistes en difficulté. Enfin l’arête des Bosses commence et pendant deux heures nous serons entre ciel et terre sur une arête magnifique et parfois aérienne. Enfin, après une ultime bosse, l’arête s’évase et le sommet du Mont-Blanc apparaît, vaste et accueillant. 4807m de bonheur ! La photo est incontournable. Redescente pour la nuit au refuge du Goûter. Dénivelée + : 1700m Dénivelée – : 1100m. Nuit en refuge.

6e jour : Descente de l’éperon du Goûter, refuge de Tête Rousse, Nid d’Aigle. Dénivelée – : 1470m.

Pour votre sécurité, je me réserve le droit de modifier le programme prévu, en fonction des conditions de la montagne, de votre forme physique, de votre niveau technique, de l’évolution météorologique, ou de toute autre circonstance m’y contraignant.

En aucun cas ce changement ne pourra donner lieu à un remboursement ou versement d’indemnités.