Ascension Aiguille du Tour

Ascension Aiguille du Tour

0 Par
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aiguille du Tour

Au Nord du massif du Mont-Blanc, le bassin glaciaire du Tour attire l’oeil, avec ses séracs frontaux. C’est un fabuleux terrain de jeu pour l’alpinisme. L’ascension de l’Aiguille du Tour est une grande classique.

Dominant le glacier, deux sommets principaux s’élancent vers le ciel. Les Aiguilles du Tour (3544m et 3542m) au Nord, et l’Aiguille du Chardonnet (3824m) au Sud.

 

Aiguilles du Tour

Un beau sommet facile en alpinisme

Notre objectif pour découvrir ce joli coin de montagne sera un sommet facile : l’Aiguille du Tour, à 3542m.

Après une approche glaciaire, un haut col (le col Supérieur du Tour : 3288m), l’itinéraire emprunte le versant suisse du massif par le Plateau du Trient. Une fin rocheuse nous conduira à l’étroit sommet, celui situé au Sud, le plus facile.

Une ascension sur deux jours

Passer une nuit en refuge permet de s’immerger en haute montagne, et de couper la course en deux.

Le refuge Albert 1er  (2707m) sera l’endroit idéal pour faire cette découverte d’une nuit près des étoiles. Confort (le refuge est moderne et récent), accueil (Paul le gardien et son équipe seront au petit soin), qualité des repas (le chef est un Chef), environnement fantastique, tout concourt à se détendre dans ce lieu fréquenté.

Refuge Albert 1er

Le premier jour

Du village du Tour, au Nord de la vallée de Chamonix, une télécabine et un télésiège nous monte non loin du col de Balme.

L’hiver, c’est une charmante station de ski. La frontière suisse se situe au col.

Un sentier bien tracé chemine plein Sud à flanc de montagne à travers des pelouses alpines.

Sentier refuge Albert 1er

Puis quand le sentier tourne vers l’Est, l’environnement change, il devient plus minéral. Le refuge Albert 1er est visible au loin, avec à sa droite, l’Aiguille du Chardonnet, seigneur du lieu.

Une immense traversée ascendante permet de rejoindre une vieille moraine que l’on remonte jusqu’au refuge.

Sentier refuge Albert 1er et Chardonnet

Quelques repères

Coordonnées GPS du refuge : E 344 094 N 5095 658

Altitude départ : 2193m

Altitude arrivée : 2707m

Dénivelé : +620m -35m

Distance : 4,3 km

Horaire : 2h

Carte : IGN 1:25 000 N° 3630 OT Chamonix Massif du Mont-Blanc

Le deuxième jour : l’ascension

Partir vers l’Est à travers des blocs rocheux pour rejoindre le glacier du Tour. Le remonter en passant au-dessus d’une bosse rocheuse rouille (le Signal Reilly) puis sous les parois de l’Aiguille du Tour.

Glacier du Tour

Au pied d’une combe raide, la remonter pour arriver à la brèche du col Supérieur du Tour, à 3288m. On se retrouve en Suisse, au soleil.

Col Supérieur du Tour

Partir plein Nord sur le Plateau du Trient, et contourner l’Aiguille Purtscheller.

Aiguilles du Tour

Après avoir remonté une pente plus raide, on arrive au pied (à la rimaye) de l’Aiguille du Tour Sud.

Glacier du Trient

Passer cette rimaye et remonter de droite à gauche la raide pente de neige. On atteint les rochers.

Un cheminement sur de petites vires vers la droite permet d’atteindre la crête. On la remonte vers le Sud par de gros blocs rocheux pour atteindre le sommet de l’Aiguille du Tour (3542m).

Quelques repères

Coordonnées GPS du sommet Sud : E 345 917 N 5095 351

Altitude refuge : 2707m

Altitude sommet : 3542m

Dénivelé : +850m -20m

Distance : 4 km

Horaire : 3h30

La descente

Reprendre le même chemin pour revenir au refuge, puis le sentier pour revenir au télésiège .

Quelques repères

Altitude sommet : 3542m

Altitude télésiège : 2193m

Dénivelé : -1500m +55m

Distance : 8,3 km

Horaire : 4h

Matériel : Chaussures d’alpinisme, harnais, crampons, piolet, corde, casque

 

Bien sûr, si vous ne vous sentez pas de partir seul, n’hésitez pas à faire appel au service d’un professionnel de la montagne.

Si tu aimes cette vidéo, n’hésite pas à cliquer sur « J’aime » et à la partager. Merci.

 

Pour recevoir automatiquement et gratuitement mes nouveaux articles, allez tout en bas de la page, laissez un commentaire, remplissez les champs obligatoires, puis cochez “Prévenez-moi de tous les nouveaux articles par e-mail”, et cliquez sur “Laisser un commentaire”.