Des Livres sur les Guides de haute montagne

Des Livres sur les Guides de haute montagne

0 Par
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des Livres sur les Guides de haute montagne

Avec cet article “Des livres sur les Guides de haute montagne”, j’aimerais vous ouvrir ma bibliothèque “Montagne”. Pour celui qui pratique l’alpinisme, l’Histoire de ce sport et l’Histoire de la conquête des sommets font partie de la “Culture” montagnarde. Et il est évident que pour un guide de haute montagne, cela est encore plus vrai !

Des livres.

Pour ceux qui aiment l’histoire de l’Alpinisme et des Guides de haute montagne, il y a des livres incontournables.

Avec ces livres, on découvre l’évolution du matériel et des pratiques alpines. On rentre souvent dans la vie au quotidien des guides.

Le premier, le plus célèbre, même s’il ne raconte pas la vie d’un guide, est PREMIER DE CORDÉE de Roger Frison-Roche.  C’est un roman qui a fait connaître la montagne au grand public, à des millions de gens. C’est un livre que personnellement j’ai lu et étudié en classe de 6e (il y a longtemps !), et qui a dû me marquer inconsciemment, puisque je suis devenu à mon tour, des années plus tard, “Guide de haute montagne”.

Premier de cordée (1942). Roger Frison-Roche

premier de cordée

Sur fond de montagnes et d’alpinisme, c’est une histoire de passion qui raconte au quotidien la vie d’un guide, Pierre Servettaz, et des guides de l’époque, le courage et la solidarité des hommes “de là-haut”. “Un appel qui résonne tout au long de ce récit où sont merveilleusement évoqués la rude existence des montagnards et le site grandiose où ils vivent”.

Des livres sur le métier de Guide de haute montagne

Profession Guide Deux siècles de passion montagnarde (1988). Musée Dauphinois

profession guide

Chronique du métier de guide à travers 7 vies de guides célèbres, de la fin du XVIIIe siècle jusqu’à nos jours. Jacques Balmat (1762-1834), Joseph-Marie Couttet (1792-1877), Christian Almer (1826-1897), Pierre Gaspard (1834-1915), Armand Charlet (1900-1975), Lionel Terray (1921-1965), Walter Bonatti (1930-2011).

Guides de Haute-Montagne (1988). Jean-Olivier Majastre, Erik Decamp

guides de haute montagne

Qui sont les guides de haute montagne ? “Celui qui va devant” reste aujourd’hui encore un personnage quasi mythique. Pourtant cette profession-passion est en pleine évolution. Elle est ici analysée, décortiquée, passée au crible du mot et de l’image.

Guides de montagne Mémoire et passions (1988). Françoise Loux

guides de montagne mémoire et passions

Histoires et vies d’anciens guides de montagne de Chamonix ayant exercé dans les années 1930. Le terroir. L’enfant et la montagne. Devenir guide. Le métier de guide et la société locale. Solidarités. Exploits d’hier et d’aujourd’hui. Connaître la nature. Amour et possession de la montagne. Danger, mort et chance. Guides et clients. L’identité de guide.La société extérieure. La vie des guides racontée par des guides…

Guides de haute montagne Territoire et identité (1991). Philippe Bourdeau

guides de haute montagne territoire et identité

Avec comme sous-titre “Recherches sur la territorialité d’un groupe professionnel”, l’auteur, géographe, détaille les lieux d’implantation professionnels des guides de haute montagne, et décortique leurs pratiques professionnelles.

Histoire de la Compagnie des Guides de Chamonix (1994). Daniel Chaubet

histoire de la compagnie des guides de chamonix

Historique détaillé de la plus célèbre et ancienne Compagnie des guides. Les précurseurs. L’évolution institutionnelle. Chronique de la Compagnie (de 1821 à nos jours).

Compagnie des Guides de Chamonix Une belle histoire (1997). Mario Colonel

compagnie des guides de chamonix une belle histoire

Toute l’histoire des guides de Chamonix. Les grands guides, les premiers voyageurs, les exploits, les drames, mais aussi la vie traditionnelle de ces professionnels du vide. Avec plus de trois cents photos, une centaine de portraits, on retrouve toute l’histoire de l’alpinisme dans le massif du Mont-Blanc et en filigrane toute l’histoire de Chamonix.

Les Guides de haute montagne (2001). Claude Gardien

les guides de haute montagne

Petite histoire succincte des guides de haute montagne. Les premiers guides. Les premières compagnies. L’âge d’or. Organisation de la profession. Le rôle des guides. Les activités. Devenir. Partir avec.

Profession Guide Haute Montagne (2008). Michel Zalio, Syndicat National des Guides de Montagne

profession guide haute montagne

Un livre sur les guides écrit par des guides du SNGM… Un peu d’histoire. De l’alpinisme au métier de guide. Les guides acteurs/artistes. Mythe et réalité. A propos du risque. Et demain ?

Des livres de Guides

Guide (1989). Pierre Leroux, Anne Sauvy

guide

Pierre Leroux (1921-2005) appartient à la génération qui a marqué l’alpinisme des années 1945/1965, la génération des Lachenal, Terray, Rébuffat. Autobiographie d’un guide de cette époque, dans son métier au quotidien aux expéditions lointaines.

Les carnets d’un guide de haute montagne La dynastie des Ravanel “à Luc” (2002). Roland Ravanel

les carnets d'un guide de haute montagne

Dans ma famille, on a toujours parcouru la montagne. Depuis six générations au moins, à Argentière, on y est guide de père en fils. Guide et instituteur, Roland Ravanel (1938-) est une figure de la vallée de Chamonix. Il raconte la dynastie des Ravanel.

Guide de haute montagne, une passion, un métier (2001). Daniel Grévoz

guide de haute montagne un métier une passion

A travers 6 récits d’ascension, l’auteur (1947-) nous fait partager sa passion de la montagne, et le plaisir qu’il éprouve à y emmener des clients (ou des “amis” ?). A l’occasion de ces ascensions, il en profite pour souligner le rôle du guide, qui sait trouver la voie, mais aussi enseigner la technique, détecter les signes de fatigue, surveiller les faux-pas, et partager le bonheur d’être en montagne.

Un guide de haute montagne à livre ouvert (2017). Jean-Claude Charlet

un guide de haute montagne à livre ouvert

Né à Argentière, Jean-Claude Charlet (1953-2017) est issu d’une famille de montagnards. Avec ses nombreux et fidèles clients, il a parcouru à pied ou à ski le massif du Mont-Blanc, les Alpes suisses ainsi que des montagnes plus lointaines comme l’Aconcagua, le Kilimandjaro ou les sommets de Colombie. En douze chapitres, l’auteur déroule le fil de sa conception de l’alpinisme et de son métier de guide de haute montagne. Au travers de récits, de témoignages et de réflexions volontiers imagées et symboliques, il nous emmène de l’autre côté des nuages, autant d’occasions de découvertes et de partages d’expériences en même temps que d’émotions.

Itinéraire d’un guide de haute montagne (2008). Guy Genoud

itinéraire d'un guide de haute montagne

Guy Genoud, suisse, ancien professeur de l’enseignement secondaire, évoque son métier de guide de haute montagne dans les Alpes et des épisodes de sa vie dans les montagnes. Il aborde les grands thèmes de la vie alpine ainsi que la dimension philosophique de l’alpinisme.

Armand Charlet Portrait d’un guide (1974). Douglas Busk

armand charlet portrait d'un guide

Armand Charlet (1900-1975) est un guide français, l’une des figures les plus marquantes de l’alpinisme de l’entre-deux-guerres, considéré comme le plus grand guide de sa génération. L’auteur raconte ses souvenirs de courses effectuées avec le guide, et a recueilli l’opinion de la plupart des compagnons d’Armand Charlet en montagne. Il a ajouté au fil de l’ouvrage de nombreuses observations personnelles sur la vie dans la vallée de Chamonix.

Vocation alpine (1999). Armand Charlet

vocation alpine

Dans ce livre, Armand Charlet évoque sa jeunesse et son apprentissage jusqu’au «clou» de sa carrière : la première traversée des aiguilles du Diable en 1928. Il nous parle d’une époque où l’alpinisme français est en pleine mutation : le Groupe de Haute Montagne réunit un petit cénacle d’amateurs pour lesquels l’alpinisme se conçoit sans guides. Le handicap est d’autant plus grand pour Charlet qui doit concilier les exigences du métier avec son ambition évidente de marquer l’histoire.

Un guide raconte… (1964). Gaston Rébuffat

un guide raconte

Gaston Rébuffat (1921-1985) raconte sa vie de guide de haute montagne, depuis ses expériences de jeunesse dans les calanques de Marseille jusqu’à la conquête de l’Annapurna avec Maurice Herzog en 1950. Une à une, il détaille ses grandes expéditions alpines : la Barre des Ecrins en 1935, suivie du Mont Blanc, de l’Aiguille du Géant, des Grandes Jorasses et du Cervin. Ce livre est aussi un hommage à de grands prédécesseurs, tels que William Windham, Horace-Benedict de Saussure ou Charles Hadow. Auteur de nombreux ouvrages sur la montagne dont certains à but pédagogique, il œuvre pour la vulgarisation des techniques d’alpinisme et du milieu montagnard qui suscite de nombreuses vocations chez les plus jeunes. Également conférencier, Gaston Rébuffat fait découvrir le monde de l’altitude dans toutes les régions de France grâce aux projections dans le cadre des conférences « Connaissance du Monde ».

Gaston Rébuffat Une vie pour la montagne (1996). Yves Ballu

gaston rébuffat une vie pour la montagne

Gaston Rébuffat a occupé une place de premier plan dans l’histoire de l’alpinisme mondial. Sa longue silhouette, sa démarche tranquille, son parler vrai, ses attitudes toujours harmonieuses, son pull-over jacquard, tout chez lui concourait à une philosophie de l’alpinisme très personnelle. À la fois guide, écrivain, cinéaste et conférencier, il va se révéler au monde entier comme la figure emblématique de l’alpinisme dont les valeurs sont d’abord celles de la montagne comprise, apprivoisé, amie. Cette première biographie, ce beau livre, rend hommage à son œuvre, à ses idées, à son talent.

La montagne est mon domaine (1994). Gaston Rébuffat

la montagne est mon domaine

Remarquable conteur, Gaston Rébuffat continue à incarner l’image même de l’alpinisme dont il a su mieux que tout autre transmettre l’esprit.
Faisant passer avec simplicité et bonheur, à l’aide d’une formule étincelante ou d’une demi-confidence, l’essentiel du «sentiment de la montagne», il a ainsi permis à tous d’accéder à l’univers des sommets «entre ciel et terre».
Les textes de cet écrivain de l’altitude étant devenus pour la plupart introuvables, Françoise Rébuffat, son épouse, eut l’idée d’en réunir la quintessence. C’est aujourd’hui chose faite et c’est une surprise : cet homme au caractère secret se raconte pourtant ici, autant au moins qu’il raconte «sa montagne», et c’est toute la vie d’un des grands alpinistes du siècle que l’on découvre, depuis la jeunesse passée à arpenter les calanques de Marseille jusqu’aux «grandes courses alpines» et à l’expédition de l’Annapurna.
Une vie consacrée aussi à l’amitié. Amitié des hommes, lorsqu’il raconte des ascensions avec Maurice Baquet ou Haroun Tazieff ; des montagnes, lorsqu’il décrit de prestigieux sommets, mont Blanc ou Cervin ; pour la nature tout entière, et l’on découvre alors un autre Rébuffat, celui qui s’inquiète des agressions subies par l’environnement.
Cette vision profondément humaniste de l’altitude lui appartenait en propre. Elle est pourtant devenue, grâce à son talent d’auteur, le lieu commun de tous ceux qui aiment la montagne.

Frison-Roche Une vie (2015). Antoine Chandellier

frison-roche une vie

Montagnard, explorateur, résistant, écrivain reconnu. Roger Frison-Roche (1906-1999) est toujours resté fidèle à son engagement de guide de haute montagne : mener sa vie en tête de cordée. Et si “Premier de cordée” son premier roman devient dès 1941 un best-seller, c’est parce qu’il parle au cœur d’une jeunesse désespérée et l’exhorte au courage moral et physique, à la discipline sans soumission, à la droiture et à la joie. Celui que les Chamoniards surnommaient “le grand sifflet”, cet enfant du Beaufortin au patois intempestif sut se faire adopter par le milieu fermé des guides de Chamonix et devint un héraut de l’alpinisme français.                                                                             Aventurier dans l’âme, Frison-Roche va quitter les Alpes qu’il connaît bien, pour d’autres terres d’expéditions glorieuses. Première ascension de la Garet El Djenoun au Hoggar dans le Sahara, traversée du désert du Niger en 2CV, études sur la migration des troupeaux de rennes en Laponie. Autant d’aventures qui deviendront sources d’inspirations pour cet auteur prolifique. Parce qu’aucune biographie n’avait rendu compte de la personnalité et de la vie de Roger Frison-Roche, Antoine Chandellier, familier de ce héros national, a mené l’enquête en s’appuyant sur son œuvre, sur les archives de la famille Frison-Roche et sur les témoignages de ceux qui l’ont côtoyé.

Louis Pache Guide et passeur (2012). Nathalie Pache Ville

louis pache guide et passeur

En 1940, Louis Pache (1896-1972), habitant de Vallorcine, village du massif du Mont-Blanc en Haute-Savoie, est guide de haute montagne au sein de la Compagnie des guides de Chamonix. Sous l’impulsion du Père Payot, Louis Pache profite de son métier de guide et de sa connaissance des sentiers environnants pour aider des Résistants, des opposants au régime et des Juifs en détresse à passer la frontière en direction de la Suisse, leur permettant ainsi d’échapper aux traques nazies, à la police de Vichy et à la déportation. Au péril de sa vie et avec la complicité de son épouse Franceline, Louis Pache devient passeur la nuit, luttant pour défendre ses idéaux et ce qui lui semble juste. En 1979, Louis et Franceline Pache seront reconnus « Justes parmi les Nations ».

Montagnes d’une vie (1998). Walter Bonatti

montagnes d'une vie

Les mémoires de Walter Bonatti (1930-2011), pionnier de l’alpinisme extrême, journaliste et photographe italien. Chaque chapitre est consacré à l’une de ces montagnes qui ont jalonné sa carrière : le Grand Capucin, le Dru, le K2, les Grandes Jorasses, le Cervin, les sommets de Patagonie et, plus particulièrement, le massif du Mont-Blanc, où Bonatti frôle la mort. Il s’interroge et détaille les situations, les décisions, les méthodes, l’éthique, qui ont fait de lui une figure des plus atypiques de l’alpinisme du XXe siècle. Il abandonne l’alpinisme de haut niveau en 1965, après avoir réussi l’ouverture d’une voie directe en hivernale et en solitaire dans la face nord du Cervin.

A mes montagnes (1961). Walter Bonatti

à mes montagnes
Walter Bonatti reste pour beaucoup le plus grand alpiniste de tous les temps. Ce livre est un chef-d’œuvre de la littérature alpine, avec les récits de ses plus belles aventures en haute montagne.

 

Et un petit dernier, celui qui me tient à cœur !!!

Haute Route Chamonix-Zermatt Randonnée glaciaire (2013). François Matet

Tout sur la randonnée glaciaire la plus célèbre des Alpes, par les cols et les glaciers…

 

Bonne lecture…

François

Et pour découvrir la Montagne et l’Alpinisme avec un Guide : Cliquez ici.

 

Si tu aimes cet article, n’hésite pas à cliquer sur « J’aime » et à le partager. Merci.

Pour recevoir automatiquement et gratuitement mes nouveaux articles, allez tout en bas de la page, laissez un commentaire, remplissez les champs obligatoires, puis cochez “Prévenez-moi de tous les nouveaux articles par e-mail”, et cliquez sur “Laisser un commentaire”.