Stage d’escalade grandes voies à Chamonix

Ce stage est conçu pour des grimpeurs de SAE ou de falaises désirant découvrir les grandes voies, mais toujours pour de l’escalade « plaisir », sans les contraintes de la haute montagne.

Depuis quelques années, il s’est ouvert de très belles voies modernes en moyenne montagne, bien équipées ou en rajoutant quelques protections, qui laissent la place au plaisir du geste.

Pédagogie adaptée pour une semaine d’initiation à l’autonomie, sur les parois souvent ensoleillées de Chamonix et de sa région (Aiguilles Rouges, Aravis, Vallée d’Aoste).

Découvrez des styles d’escalade différents suivant le rocher : granit, gneiss ou calcaire.

PERIODE : de Juin à Octobre   

DUREE : 6 jours   

MATERIEL : Chaussons, baudrier, longe, appareil d’assurage, casque   

GROUPE : 3 personnes maximum

HEBERGEMENT : Gîte en vallée de Chamonix. Nous y prendrons la demi-pension.      

NIVEAU : Perfectionnement : 5a minimum en tête    

TARIF : Honoraires : 720 € par personne (sur la base de 3 personnes)

 

FICHE TECHNIQUE DETAILLEE SUR SIMPLE DEMANDE

DEROULEMENT

Ce programme est indicatif et peut être modifié en fonction des critères suivants :
-désirs et niveaux des participants
-conditions météorologiques
Je vous conseillerais pour optimiser votre séjour.

1er jour : Départ pour la falaise de Vallorcine (granit – 100m), un endroit adapté à une révision des techniques de progression et d’assurage (plusieurs longueurs, relais, rappels). Nuit en gîte.

2e jour : Nous prenons un peu de hauteur face au massif du Mont-Blanc, avec les Dalles des Chézerys (gneiss – 130m). Après une heure d’approche, la voie de l’EMHM (D+ 5 longueurs) sera notre programme du jour, sur ce gneiss très pur et « prisu » à l’inclinaison rassurante. Nuit en gîte.

3e jour : Changement de décor. Nous partons pour le massif des Aravis, paradis des bouquetins, des édelweiss et du gypaète barbu. Journée « calcaire » et cannelures fantastiques, pour une escalade sur un des piliers de la Pointe du Midi (ou Pointe Dzérat). Après une approche sportive (1 h), nous attaquerons la voie « Dzérat, Dzérat pas », 280m   10 longueurs    5c+ max. Nuit en gîte.

4e jour : Journée à l’ambiance « montagne ». Nous montons, avec le petit train, au Montenvers (1913m), surplombant la célèbre Mer de Glace, face aux Drus. Le programme du jour est une belle voie granitique de 8 longueurs, la « voie du Montenvers »  (5c max), qui se déroule sur un granit parfait lissé par le glacier, où l’expression « grimper sur les pieds » aura toute sa signification. Nuit en gîte.

5e jour : Journée pour se tester dans son niveau maximum. Dans cette grande falaise de la Duchère, aux Contamines Montjoie, nous aurons le choix entre différentes voies pour grimper cette paroi de 170m de haut, sur 8 longueurs. La voie « Le nain jaune attend » est superbe (5c max). Nuit en gîte.

6e jour : Face au massif du Mont-Blanc, le massif des Aiguilles Rouges est un paradis pour les grimpeurs. De belles voies bien équipées, une approche pas trop longue, du beau rocher coloré. Après une montée par le téléphérique de la Flégère et le télésiège de l’Index, et après 45 mn de marche, l’objectif du jour sera la voie « Gaspard 1er », à la Pointe Gaspard (2741m). Une voie D+ de 8 longueurs qui arrive sur un vrai sommet. Le retour par une sente raide obligera à avoir le pied montagnard.

Pour votre sécurité, je me réserve le droit de modifier le programme prévu, en fonction des conditions de la montagne, de votre forme physique, de votre niveau technique, de l’évolution météorologique, ou de toute autre circonstance m’y contraignant.

En aucun cas ce changement ne pourra donner lieu à un remboursement ou versement d’indemnités.