Raquettes Refuge Bonatti

Raquettes Refuge Bonatti

0 Par
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Randonnée raquettes au refuge Bonatti

En début d’hiver, la neige blanchit les vallées et les sommets. Le soleil a de la peine à réchauffer l’atmosphère.

Le Val Ferret italien, haute vallée du Val d’Aoste, contre le massif du Mont-Blanc, retrouve son calme !

La nature silencieuse se repose pour de long mois.

C’est le départ de la saison pour sortir les raquettes à neige.

Et pourquoi ne pas aller visiter en raquettes le refuge Bonatti ?

Le Mont Blanc

Le refuge Bonatti (2025m)

Le refuge Bonatti, situé au fond du Val Ferret, sur le sentier du Tour du Mont-Blanc, est gardé une grande partie de l’année.

L’été, le refuge est bondé avec les randonneurs et vacanciers venus profiter du panorama exceptionnel sur le massif du Mont-Blanc.

Mais l’hiver, l’accès au refuge étant plus long et compliqué, le refuge, confortable et superbement décoré, est un lieu de ressourcement idéal, face au spectacle des sommets étincelants, des Grandes Jorasses au Mont Dolent.

La gardienne, charmante et accueillante, peut s’occuper tranquillement de ses hôtes d’un soir.

Intérieur du refuge Bonatti

Idée de randonnée en raquettes au refuge Bonatti

Perpendiculaire au Val Ferret, le vallon de Malatra est relativement sauvage. Seulement quelques skieurs de randonnée et raquetteurs fréquentent ce lieu, avec comme objectifs, le col de Malatra ou la Tête entre deux Sauts.

C’est un long vallon peu raide, avec de petits hameaux d’alpage endormis.

On pourra faire cette randonnée en raquettes en aller-retour à la journée. Mais pourquoi ne pas prendre le temps, partir sur 2 jours, et passer une nuit au refuge Bonatti ?

Vallon de Malatra

L’itinéraire

Le terminus de la route déneigée en hiver est au hameau de Planpincieux (1583m), au milieu du Val Ferret.

Départ de Planpincieux

A partir de cet endroit, le fond de la vallée est occupé par un joli domaine de ski de fond.

Le chemin longe les pistes de ski de fond direction Nord-Est en longeant la Doire du Val Ferret (rivière).

Le Val Ferret

On passe devant la belle petite chapelle de Notre-Dame de la Guérison et quelques hameaux.

Chapelle N.D. de la Guérison

La vue se dégage sur le versant italien du Mont Blanc.

Hameau du Tronchey et le Mont Blanc

Au hameau de Lavachey, un restaurant et un bar attendent les skieurs et marcheurs en quête d’un peu de chaleur et de réconfortant !

Lavachey

Quelques mètres encore et c’est la fin des pistes de fond.

Le raquetteur poursuivra par la route enneigée jusqu’à un panneau indiquant le refuge Bonatti.

Le sentier remonte maintenant le versant boisé de mélèzes par de grands lacets, direction Sud-Est.

Montée

Au-dessus de la forêt, de grandes étendues immaculées permettent une vue dégagée sur le massif du Mont-Blanc, et le col de la Seigne.

Mont Blanc et col de la Seigne

A gauche en montant, les premiers hameaux d’alpage apparaîssent.

Hameau d'alpage

La pente vallonnée est douce, et on aperçoit bientôt le refuge Bonatti. 3h.

Le refuge Bonatti

Le refuge Bonatti

C’est un très beau bâtiment, en pierres et en bois, chaleureux à l’intérieur.

Le sas d’entrée permet de poser les raquettes et les bâtons, pour pouvoir accéder à l’accueil et au bar/salle à manger.

N’hésitez pas à venir prendre une boisson chaude, même si vous n’y dormez pas !

Salle à manger du refuge Bonatti

Si vous avez réservé pour y passer la nuit, les chambres sont charmantes, une douche est même possible, et il y a un séchoir pour vos affaires humides. Le luxe en montagne.

Et le matin, le lever de soleil sur le Mont Blanc vous ravira.

Lever de soleil sur le Mont Blanc

Le vallon de Malatra

Quelque soit l’option choisie, la suite est facile.

Le refuge Bonatti et le Mont Blanc

On remonte les pentes au-dessus du refuge vers le Sud-Est, en passant par les ruines de Malatra dessous.

Remontée du vallon et Grandes Jorasses

En restant rive gauche du ruisseau (torrent du col de Malatra), on atteint les hameaux de Malatra dessus et de Guié.

Notre objectif est la bosse neigeuse (cotée 2240m) située juste au-dessus des hameaux, au centre du vallon.

Vallon de Malatra et hameau du Guié

Encore quelques mètres, et cette bosse à 2240m d’altitude est un bon emplacement pour une pause. 4h depuis le parking.

Si on a dormi au refuge Bonatti, on pourra continuer au fond du vallon, et partir sur la droite pour parvenir facilement au Pas entre deux Sauts – 2524m (col).

La redescente

Redescendre au refuge Bonatti par le même chemin. Puis plonger dans les traces jusqu’au hameau du Lavachey.

Descente du refuge Bonatti

On retournera au parking de Planpincieux en passant sous les Grandes Jorasses.

Les Grandes Jorasses

Quelques repères

Coordonnées GPS Parking : E 343 647 N 5077 204   Refuge Bonatti : E 347 316 N 5078 929   Bosse : E 348 182 N 5078 388

Altitude Parking : 1583m  Refuge Bonatti : 2025m  Bosse : 2240m

Itinéraire : Aller-retour

Dénivelé total : +660m -660m

Distance : 15,4 km

Horaire : à la journée : 7h00

Matériel : Raquettes à neige, bâtons, tenue pour le froid

Carte : L’ESCURSIONISTA editore 1:25 000 N°1 Monte Bianco Courmayeur

Bien sûr, si vous ne vous sentez pas de partir seul, n’hésitez pas à faire appel au service d’un professionnel de la montagne.

Si tu aimes cette vidéo, n’hésite pas à cliquer sur « J’aime » et à la partager. Merci.

 

Pour recevoir automatiquement et gratuitement mes nouveaux articles, allez tout en bas de la page, laissez un commentaire, remplissez les champs obligatoires, puis cochez “Prévenez-moi de tous les nouveaux articles par e-mail”, et cliquez sur “Laisser un commentaire”.