La cascade de glace dans ma vallée

La cascade de glace dans ma vallée

0 Par
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour écouter le podcast en live, cliquez sur le bouton “Play” au-dessus de ce post.

Pour le télécharger, faites un clic droit sur “Télécharger” puis cliquez sur “Enregistrer la cible du lien sous”.

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouveau podcast du Blog “Montagnes et Falaises” :

La cascade de glace dans ma vallée

Qui suis-je ?

Je suis François Matet, guide de haute montagne, et j’habite près de Chamonix et du massif du Mont-Blanc.

Je vous propose une série d’articles pour vous donner des idées de sorties. Chaque mois, et en rapport avec la saison, j’aborderai les différentes activités “montagne” qui me passionnent. On peut bien sûr pratiquer certaines activités toute l’année, mais il y a quand même pour la plupart des activités une saison phare, par exemple les cascades de glace se grimpent uniquement au cœur de l’hiver.

Niveau des sorties proposées

Les sorties dont je parlerai dans ces articles seront plus spécialement destinées aux débutants, mais aussi aux pratiquants occasionnels, ou à ceux qui ne connaissent tout simplement pas la région ! Il y en aura pour tous les niveaux.

Au fil des mois je vous parlerai de :

  • randonnée
  • escalade
  • raquettes à neige
  • ski de randonnée
  • cascade de glace
  • alpinisme
  • canyoning
  • via ferrata

L’article du mois : La cascade de glace

Dans ce nouvel article, je vais vous parler de cascade de glace dans la région du Mont-Blanc et de la vallée de l’Arve (de Cluses à Vallorcine, en passant par Megève, les Contamines-Montjoie, Chamonix, Argentière et Le Tour ), et en restant côté français.

Il y en aura pour tous les goûts, du petit “rideau” glacé d’initiation, aux cascades plus hautes et plus raides.

Ce ne va pas être une liste exhaustive des cascades de la région, mais une sélection des belles cascades facilement accessibles, en essayant de visiter les petits recoins glacés de cette partie des Alpes.

La cascade de glace étant une activité plus délicate que l’escalade rocheuse, du fait du placement des points de progression, et de l’évaluation de la bonne qualité de la glace, je me limiterais à décrire certaines cascades “classiques” (des sites-écoles), avec peu de hauteur et peu de dangers objectifs, et avec un équipement des relais à demeure.

Parlons matériel et équipement

Côté matériel individuel, il faut une paire de piolets techniques pour la cascade de glace, avec des lames mordantes pour des ancrages efficaces dans toutes les glaces. Un manche courbé servira à protéger les mains lors des frappes et à “épouser” les sculptures de la glace.

Les crampons aussi seront spécifiques, avec des pointes avant mordantes et efficaces, qui assureront une bonne pénétration et une bonne stabilité sur les appuis.

Un baudrier d’alpinisme sera confortable.

Un casque d’alpinisme avec une visière est pratique pour les projections de glace.

Côté matériel collectif, une corde avec traitement hydrophobe sera de 2x60m pour permettre de redescendre en rappel de tous les relais équipés à demeure.

Et pour s’assurer, il faudra prévoir : un jeu de broches à glace (une dizaine), des dégaines et sangles plus ou moins longues, un crochet à lunules, des mousquetons de sécurité et assureurs.

Côté équipement, on portera une attention particulière aux chaussures d’alpinisme. Elles seront chaudes et étanches.

En cascade de glace, il fait froid ! Un bonnet sous le casque et des gants chauds (en prévoir 2 paires) sont indispensables.

Côté vêtements, le système “3 couches” est idéal. Un sweat technique, une polaire, et une veste coupe-vent et imperméable avec capuche.

Et côté hydratation, un thermos rempli de thé chaud est agréable.

Et c’est parti pour les cascades de glace

Premier secteur : La vallée de l’Arve

Je vais commencer par la basse vallée de l’Arve.

Au Sud-Ouest de Cluses, on remonte la route en direction du col de la Colombière. On se gare au-dessus du village du Reposoir.

Topo : Cascades de glace, du mont Blanc au Léman  Tome 1 (JMEditions)

Le Reposoir

C’est un très beau site pour l’initiation et le perfectionnement à la cascade de glace.

Une approche pas trop longue (1h00), et plusieurs cascades de 80m de hauteur plus ou moins raides avec les relais équipés. Altitude : 1400m.

Escalade en 2 longueurs, avec descente en rappels.

Possibilités d’installer des moulinettes dans la première longueur de chaque cascade.

Ma petite sélection

Cascade de droite : II 3 40m

Cascade du Milieu : II 4+ 80m. + 2 lignes de dry-tooling de 10m de chaque côté de la 1ère longueur.

Cascades du Reposoir

De Sallanches, on monte à Combloux puis à Megève. Suivant les cascades choisies, on se gare à Le Leutaz pour les cascades de Véry, ou au Planay pour les cascades de Pissieux et de La Stassaz.

Topo : Cascades de glace, du mont Blanc au Léman  Tome 1 (JMEditions)

Cascades de Véry

Plusieurs cascades de 20 à 40m réparties dans ce petit cirque rocheux. Relais équipés. Descente en rappel ou moulinette.

L’approche est de 1h30 pour 400m de dénivelé, sur piste puis à vue. Altitude : 1750m

Ce sont de jolies petites cascades, courtes en général, servant bien pour une initiation ou en entraînement.

Ma petite sélection

Groove tube : II 4 40m

Peper menthe : II 4 25m. + 2 lignes de dry-tooling (M4 et M5+) du même relais.

Cascade de la gorge : II 5 50m (2 longueurs)

Cascade de Véry

Cascade de Pissieux

Cascade d’initiation peu raide. Deux lignes avec relais séparés.

Approche : 45mn. Altitude : 1600m (Même secteur que La Stassaz)

Ma petite sélection

Ligne de droite : I 3 40m

Cascade du Pissieux

Cascade de La Stassaz

Une grosse cascade de 50m bien raide et soutenue. Bon relais en haut pour installer une “grande” moulinette, pour travailler la conti…

Possibilité d’accéder à la cascade par le haut, en faisant le tour par la droite dans la forêt.

Approche : 45mn. Altitude : 1600m (Même secteur que le Pissieux)

Ma petite sélection

Cascade principale : II 4+ à 5 suivant les passages 50m

Dry de Stassaz : M5 à M7 3 lignes équipées (ou en moulinette) juste à gauche de la cascade principale

La Stassaz

Second secteur : La vallée des Contamines

Nous changeons de vallée pour partir, par Saint-Gervais-les-Bains, dans la belle vallée préservée des Contamines-Montjoie.

On traverse le village des Contamines pour se garer tout au fond de la vallée, près de la chapelle de Notre Dame de la Gorge.

Topo : Cascades de glace, du mont Blanc au Léman  Tome 1 (JMEditions)

Notre Dame de la Gorge

Deux petits secteurs d’initiation, l’un “sauvage”, entre conifères et petites barres rocheuses, et l’autre, un rideau glacé “artificiel” soumis à règlementation (Téléphoner au Bureau des guides des Contamines : 04 50 47 10 08).

Accès du haut par la Voie romaine, ou du bas en longeant le torrent (10mn). Altitude : 1220m

Dans le secteur “Sainte Chapelle”, 3 lignes remontent des ressauts gelés. Relais sur arbres. Descente à pied par la Voie romaine ou en rappels.

Le secteur “artificiel” propose de beaux passages raides et variés. Escalade en tête ou en moulinette (Relais à installer sur les arbres près du tuyau d’arrosage).

Ma petite sélection

Sainte Chapelle : I 3 à 4+ 30 à 60m. La ligne de droite est la plus continue.

Secteur “artificiel” :  I 3 à 4+ 15m. En moulinette, c’est l’occasion de tester dans les parties très raides sa technique et des mouvements aléatoires !

Cascade de N.D. de la Gorge

Troisième secteur : La vallée de Chamonix

Depuis Le Fayet, au bout de la vallée de l’Arve, nous prenons le viaduc des Egratz, et par Servoz, rentrons dans la vallée de Chamonix.

De Chamonix, on poursuivra la route vers le fond de la vallée jusqu’à Argentière. On se garera sur le parking du téléphérique des Grands Montets.

Topo : Cascades autour du Mont-Blanc  Tome 1 (Editions Ice Connection)

La Crèmerie

C’est le principal secteur d’initiation de la vallée de Chamonix. C’est dire s’il peut y avoir du monde !

Plusieurs cascades s’étalent sur cette barre rocheuse raide. A chacun de trouver sa ligne, suivant son niveau… et l’affluence ! Lignes de 1, 2, ou 3 longueurs. Relais sur spits ou sur arbres (sangles). Descente en rappels.

L’approche depuis le parking des Grands Montets est de 45mn. Altitude : 1350m

Ma petite sélection

La Crèmerie : I 3 100m (3 longueurs). C’est la cascade principale.

Chantilly : I 3+ 80m (2 longueurs).

Cascade de la Crèmerie

Rive gauche du glacier d’Argentière

Sur la haute barre rocheuse rive gauche du glacier d’Argentière, sous le Chalet-refuge de Lognan, plusieurs cascades très difficiles se divisent en 3 secteurs. Le secteur le plus à droite est celui qui nous intéresse, le “Mur du bas”.

L’approche la plus simple est de partir de Lognan (téléphérique) et de descendre à pied au bord du glacier d’Argentière, puis de remonter sur la gauche jusqu’au pied de la 1ère cascade : 45mn.  Altitude : 1900m

La cascade de l’EMHM de droite est la plus facile, mais déjà d’un niveau intermédiaire. On la gravit en 3 longueurs, avec les relais équipés. Descente en 3 rappels, ou mieux, remonter les pentes au-dessus jusqu’au Chalet-refuge de Lognan.

Ma petite sélection

EMHM de droite : II 4 120m

Cascade EMHM

Encore plus au Nord, vers la Suisse, le village du Tour (1460m) est le plus haut village de la vallée.

Topo : Cascades autour du Mont-Blanc  Tome 1 (Editions Ice Connection)

Cascade du Picheu

A droite du village du Tour, le ruisseau gelé du Picheu forme une belle cascade d’initiation de 120m. Peu raide, elle se laisse remonter en 3/4 longueurs suivant les relais équipés et la longueur de la corde. Descente en rappels rive gauche ou rive droite.

L’approche à vue est simple depuis le village : 30mn. Altitude : 1600m

Ma petite sélection

Ruisseau du Picheu : II 2 120m

Cascade du Picheu

En poursuivant par le col des Montets, on arrive au Buet (1335m), un hameau de Vallorcine.

Cascade de Bérard

Le site de cascades de glace de Bérard est un joli petit site “artificiel” pour se perfectionner à l’escalade en tête ou pour travailler sa technique en moulinette.

Une dizaine de lignes de 20/25 mètres et de tous niveaux offrent une variété de passages superbes. Relais sur arbres (sangles et maillons).

L’approche est courte depuis le parking de la gare du Buet : 20mn. Altitude : 1400m

Ma petite sélection

Voies au choix : I 3 à 4  20/25m. En moulinette, c’est l’occasion de tester dans les parties très raides sa technique et des mouvements aléatoires !

Cascade de Bérard

 

Bien sûr, si vous ne vous sentez pas de partir seul, n’hésitez pas à faire appel au service d’un professionnel de la montagne.

Voilà. J’arrive à la fin de ce podcast. J’espère qu’il vous aura plu . Merci de m’avoir lu ou écouté. N’hésitez pas à me laisser un commentaire…

En complément de ce podcast, allez voir dans mon blog où j’ai écrit des articles plus détaillés sur des idées de sorties sur les nombreuses activités liées à la montagne ; n’hésitez pas à aller les lire.

Le mois prochain, je vous parlerai de via ferrata dans ma vallée.

Bonnes sorties à tous les passionnés de montagne, et à bientôt.

 

Pour recevoir automatiquement et gratuitement mes nouveaux articles, allez tout en bas de la page, laissez un commentaire, remplissez les champs obligatoires, puis cochez “Prévenez-moi de tous les nouveaux articles par e-mail”, et cliquez sur “Laisser un commentaire”.