4000 du Mont Rose

Le massif du Mont Rose est le deuxième massif le plus haut des Alpes. Un véritable bouquet de sommets de plus de 4000 mètres compose ces montagnes situées à cheval entre l’Italie (Val d’Aoste) et la Suisse (Valais).

La Pointe Dufour, à 4634 m, en est le point culminant.
Ce circuit s’adresse aux alpinistes désireux de réaliser un enchaînement de sommets en altitude, dans un univers étincelant de haute montagne aux panoramas époustouflants.
Nous partirons de Zermatt, en Suisse, célèbre gros village de montagne situé au pied du Cervin. Avec des remontées mécaniques, nous prendrons rapidement de l’altitude pour nous retrouver sur d’immenses glaciers où nous tracerons notre route durant ces journées d’alpinisme. De sommets en cols, nous nous déplacerons vers l’Est, engrangeant au passage ces fameux 4000, avec, le soir, le réconfort de ces chaleureux et confortables refuges italiens. Le dernier de ces refuges, la cabane Margherita, est situé sur un sommet, la pointe Gnifetti, à 4554 m : c’est le plus haut refuge d’Europe. Étonnante expérience que cette nuit si près des étoiles !
Après un dernier sommet nous plongerons sur le versant suisse, par les glaciers, les sentiers, et le petit train à crémaillère du Gornergrat, pour retrouver Zermatt.

PERIODE : de Juin à Septembre   

DUREE : 6 jours   

MATERIEL : Chaussures de haute montagne, baudrier, piolet, crampons   

GROUPE : 3 personnes maximum

HEBERGEMENT : Refuges. Nous y prendrons la demi-pension.      

NIVEAU : Alpinisme peu difficile   

TARIF : Honoraires : 720 € par personne (sur la base de 3 personnes)

 

FICHE TECHNIQUE DETAILLEE SUR SIMPLE DEMANDE

DEROULEMENT

1er jour :  De Zermatt (1614m), démarrage du raid avec les remontées mécaniques jusqu’à Trockener Steg (2939m). Puis, comme mise en jambe, remontée d’un grand glacier facile jusqu’au refuge Théodule (3317m). Dénivelée + : 460m. Nuit en refuge.

2e jour : Par de grandes pentes glaciaires, montée au sommet du Breithorn Occidental (4165m), le plus haut. Superbe perspective sur l’itinéraire des jours suivants. Enfin traversée descendante à travers de grosses crevasses sur le refuge des Guides du Val d’Ayas (3394m). Dénivelée + : 1060m   Dénivelée – : 940m. Nuit en refuge.

3e jour : Remontée du plateau glaciaire de Verra pour gravir le raide sommet effilé du Castor (4221m). Puis descente de son arête Est jusqu’au col Félik (4061m). De là, plongée sur le refuge Quintino Sella (3585m) situé juste au bord des glaciers. Dénivelée + : 850m   Dénivelée – : 650m. Nuit en refuge.

4e jour : Remontée du glacier du Lys en traversée jusqu’au Nez du Lyskamm (4271m), passage stratégique et délicat de cet itinéraire, puis traversée et ascension facile de la Pyramide Vincent (4215m). Descente glaciaire crevassée jusqu’au joli et agréable refuge Città di Mantova(3498m). Dénivelée + : 1000m   Dénivelée – : 900m. Nuit en refuge.

5e jour : Du refuge nous remontons à travers les crevasses au col Vincent, pour gravir le Balmenhorn (4167m) avec son bivouac et sa statue du Christ, puis la courte pente raide du Corno Néro (4322m). Le sommet suivant sera le Ludwighöhe à 4342m, suivi de la Punta Parrot (4436m) et son arête aérienne. Enfin, lente montée vers notre objectif final, la cabane Margherita, située sur le sommet de la Punta Gnifetti, à 4554m. Grande ambiance de haute altitude à ce refuge le plus haut des Alpes. Dénivelée + : 1300m   Dénivelée – : 150m. Nuit en refuge.

6e jour : Ascension facile du dernier sommet de notre raid : la Zumsteinspitze à 4564m. En face de nous se dresse la Pointe Dufour (4634m), le plus haut sommet de ce massif et deuxième plus haut sommet des Alpes. Plongée sur le versant Suisse par le Grenzgletscher pour rejoindre la cabane du Mont Rose (2883m). Suit une raide descente rocheuse équipée et la traversée de l’immense Gornergletscher, puis montée finale par un sentier à flanc de montagne jusqu’à Rotenboden (2815m), d’où nous prendrons le petit train à crémaillère qui nous ramènera à notre point de départ : Zermatt. Dénivelée + : 650m   Dénivelée – : 2225m.

   

Pour votre sécurité, je me réserve le droit de modifier le programme prévu, en fonction des conditions de la montagne, de votre forme physique, de votre niveau technique, de l’évolution météorologique, ou de toute autre circonstance m’y contraignant.

En aucun cas ce changement ne pourra donner lieu à un remboursement ou versement d’indemnités.